Marshall-Rosenberg.jpg

Le chemin est le but

Le chemin est le but.


Si notre objectif est simplement de vouloir changer le comportement des autres, ou d’obtenir d’eux qu’ils fassent ce que nous voulons, la Communication NonViolente n’est pas une langue pour nous. Elle est destinée à ceux qui souhaitent que leurs interlocuteurs n’accèdent à leurs demandes que s’ils le font de leur plein gré et à partir d’un élan du cœur.
En d’autres termes, la Communication NonViolente convient à ceux qui cherchent un processus pour améliorer la qualité de leurs relations, plutôt qu’un moyen d’obtenir des autres qu’ils se conforment à leurs désirs. Quand nos interlocuteurs apprennent à avoir confiance dans notre engagement à rechercher une qualité de lien par la sincérité et l’empathie - et que notre objectif est que les besoins de tous soient satisfaits, ils arrivent à croire que nos demandes sont vraiment des demandes et pas des exigences.[…]
Mes enfants m’ont donné quelques sérieuses leçons sur ce sujet. Je m’étais mis en tête que mon rôle de père consistait à avoir des exigences. Mes enfants m’ont appris que je pouvais exiger d’eux tout ce que je voulais sans pour autant parvenir à les contraindre à faire quoi que ce soit!
C’est une leçon d’humilité, en termes de pouvoir, si vous imaginez que votre rôle consiste à changer les gens et leurs comportements, parce que vous êtes enseignant ou directeur. Voilà que mes enfants m’ont appris que je ne pouvais les contraindre à quoi que ce soit... Mon seul pouvoir était de leur faire regretter de ne pas avoir cédé à mes exigences. Et ils m’ont montré que chaque fois que j’avais été assez idiot pour leur forcer la main, ils pouvaient à leur tour me le faire regretter."

Marshall Rosenberg, Vers une éducation au service de la vie (Life-Enriching Education)